Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malgré une mer très agitée par la houle et le fort courant, des méduses à

24 Septembre 2013 , Rédigé par Thierry Corbalan

Malgré une mer très agitée par la houle et le fort courant, des méduses à éviter mon pari à été tenu, j'ai parcouru les 43 kilomètres séparant Ajaccio et Propriano en 12h00. L'accueil était si chaleureux qu'il m'a fait oublier la fatigue. "Ce n'est pas parce que les choses sont difficile que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles" SENEQUE.

Malgré une mer très agitée par la houle et le fort courant, des méduses à éviter mon pari à été tenu, j'ai parcouru les 43 kilomètres séparant Ajaccio et Propriano en 12h00. L'accueil était si chaleureux qu'il m'a fait oublier la fatigue. "Ce n'est pas parce que les choses sont difficile que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles" SENEQUE.